Kobe, belle découverte du Kansai

Kobe, belle découverte du Kansai

Bonjour tout le monde! Comment allez-vous? Je reviens cette semaine avec un article sur Kobe, ville portuaire de centre ouest du Japon. Elle est située peu loin de Osaka, à une trentaine de kilomètres. Kobe est également connue pour son boeuf, le boeuf de Kobe, mais aussi pour le séisme qui détruit la ville en 1995. Lors de mon passage dans le Kansai, la région centre ouest du Japon, je suis allée faire un petit saut à Kobe. Vous venez avec moi?

La chute de Nunobiki et le parc de Nunobiki

La chute d’eau de Nunobiki est relativement connue dans la ville, et pour cause! Derrière la gare Shinkansen Shin-Kobe se trouve un espace vert, les collines de la ville. Après quelques minutes de marche sur un sentier balisé et de nombreuses marches, le tout plongé dans le calme et la nature, nous arrivons devant cette belle chute d’eau. Quelques bruits de la ville se font encore percevoir$ bien que nous entendons plus les oiseaux et l’eau. Être au loin du bruit, au calme, face à la nature, fait du bien de temps à autre.

Non loin de la cascade et de la gare Shin-Kobe se trouve le téléphérique pour mener au parc Nunobiki Herbal Garden. Grâce au téléphérique qui nous offre une superbe vue sur la ville, il est possible de s’arrêter à l’entrée du parc ou tout au dessus. Personnellement, je suis descendue au premier arrêt afin de me balader dans le parc et quelle belle balade! Le parc est composé de plusieurs jardins, offrant ainsi plusieurs ambiances. Il existe également une serre dédiée aux amoureux avec d’immenses parterres décorées de diverses fleurs et de différents spots pour faire des belles selfies. Dans la même serre se trouve un espace dédié aux épices, où nous pouvons les sentir, et un café pour prendre un thé et une pâtisserie face à la ville. Pouvoir profiter d’un bel bol d’air frais, d’une telle nature tout en étant en pleine ville et face à la ville est magique. Je suis allée visiter ce jardin par curiosité, sans forcément attendre quelque chose, et je suis tombée sous le charme de cet endroit. L’ambiance est très calme, agréable et familiale. Si un jour vous passez par Kobe, n’hésitez pas à faire un saut par ce parc! De plus, le prix du téléphérique inclus l’entrée du jardin. Ainsi,pour 1200¥, vous avez un aller-retour en téléphérique et une belle balade dans le jardin sans oublier la vue sur la ville!

Le port de Kobe

Le port de Kobe est sans doute également un des incontournables de la ville. Sa tour de 108m est un des monuments de la ville portuaire tout comme le toit du musée maritime. Bien qu’il soit possible de monter tout en haut de la tour, je n’y suis pas monté, préférant profiter de l’ambiance du port. Cependant, la vue offerte depuis le sommet est tel que les montagnes environnantes apparaissent face à nous. C’est également au port que se trouve un mémorial du séisme du 17 janvier 1995 qui marqua à jamais la ville. De nos jours, le port est devenu une immense esplanade de vie avec ses centres commerciaux mais également ses espaces de détente. Le jour où je suis allée à Kobe, il faisait très beau et j’ai pu voir les familles profiter du soleil, les amoureux se retrouvant, les amis après une journée à l’école et les skateurs faire diverses figures sur les rampes de la ville. J’ai énormément apprécié cette atmosphère détente et un peu californienne si on peut dire. Un immense BE KOBE est tout aussi populaire pour faire une photo souvenir.

Le sanctuaire Ikuta

Ce sanctuaire, bien que ne payant pas de mine, est le plus vieux sanctuaire de la ville. Ce dernier aurait été fondé en 201! Le nom même de la ville de Kobe provient de ce sanctuaire. En effet, en 806, une quarantaine de famille devant gérer lest temples, kande, se sont vu confié la tâche de s’occuper du sanctuaire Ikuta. Il s’avère qu’en japonais, kande et Kobe s’écrivent de la même manière! En soi, le sanctuaire est principalement axé sur l’amour avec de nombreux clins d’oeil à ce sentiment; les ema sont par exemple en forme de coeur tout comme la structure pour accrocher les omikuji de malchance. De plus, le sanctuaire Ikuta est également un petit havre de paix avec une petite forêt et même une petite cascade, de quoi se détendre un peu plus et oublier que nous sommes non loin de la gare Sannomiya. Entre le vermillon et le vert des arbres, le sanctuaire fait également parti des belles surprises de la ville.

Et vous, êtes-vous déjà allé à Kobe? Aimeriez-vous y aller?

Bisous <3