Fiche voyage #1: Le Japon

Fiche voyage #1: Le Japon

Bonjour tout le monde!

Je ne vais pas une nouvelle fois m’excuser de mon absence. Je suis rentrée en France à la mi-août et j’ai préféré profiter de mes proches, me reposer et retrouver Paris plutôt qu’écrire un article pour écrire. De plus, je préfère écrire un article dont je suis pleinement satisfaite plutôt que d’écrire juste pour écrire et être régulière. Et il me reste pas mal de sujet à aborder sur le Japon et la vie là-bas! Et promis, je vais faire au moins un article par mois.

Et aujourd’hui, nouveau concept qui, j’espère, vous plaira! Pour ce nouveau sujet, j’aimerais aborder les b-a.ba pour voyager dans un pays, aussi bien au niveau administratif que ces us et coutumes.

Comment y aller?

Il existe de nombreuses manières de rejoindre le Japon. Des vols directs entre Tokyo et Osaka depuis Paris-Charles-de-Gaulle sont opérés par AirFrance, Japan Airlines et All Nippons Airways. Pour rejoindre d’autres villes du Japon et/ou payer moins cher, il sera nécessaire de faire une correspondance. Souvent, ces correspondances ont lieu à Franckfort (Lufthansa et/ou All Nippons Airways), Helsinki (Finnair, All Nippons Airways), Moscou (Aéroflot), Pékin et/ou Shanghai (AirChina) et même Séoul parfois (KoreanAir) sans oublier Taipei (Eva Air). Concernant les prix, ces derniers sont assez hauts courant avril, avec la fleuraison des cerisiers et en été. Les périodes les plus creuses sont entre janvier et début mars mais aussi le mois de juin. De même, plus vous achetez vos billets en avance, plus le tarif sera avantageux.

Entrée, sortie et visa

Le Japon ne demande pas de visa pour la majorité des visas européens (il faut tout de même vérifier au près du ministère des affaires étrangères du pays duquel le passeport est émis). Il est possible de séjourner 90 jours sans visa à chaque entrée sur le territoire japonais. Il est possible de rentrer 2 fois sur le territoire japonais sur une année ouverte, soit rester 180 jours en tout. Concernant le passeport, celui-ci doit être valable pour toute la durée du séjour. Vous ne pourrez pas entrer dans le territoire si votre passeport a une validité insuffisante et vous serez obligé de prendre le premier vol pour la ville de départ.
Au niveau de la santé,

A faire, à ne pas faire

Planter ses baguettes à la verticale dans le riz

Dans les rites mortuaires bouddhistes, il faut planter deus bâtons d’encens à la verticale. Ainsi, planter des baguettes dans un bol de riz fait référence à ce rite. Aussi simple que ça. Poser simplement sur le côté, devant le bol ou simplement sur le bol.

Donner et recevoir l’argent à deux mains

Pour être le plus poli possible, il est commun de donner et de recevoir de l’argent, des billets, cartes ou autre à deux mains. Les Japonais rendent l’argent à deux mains en se courbant, tout en nous remerciant de notre visite. Faire de même, tendre à deux mains et se courber, idéalement à 30°, est poli là-bas.

Se moucher dans la rue

Aussi bizarre que ça puisse paraitre, renifler derrière un masque est très très commun en période hivernale. Ceci est dû au fait que les Japonais ne se mouchent pas en public pour ne pas transmettre les microbes et surtout les germes. Autant dire que se moucher bruyamment est on ne peut plus rare au Pays du Soleil Levant. Il arrive de voir des étrangers se moucher discrètement, face aux portes, dos à autres voyageurs.

Faire la queue pour entrer dans un train et laisser sortir avant de rentrer

Ca peut étonner beaucoup, surtout quand on est peu habitués mais, en dehors des heures de pointes où c’est un peu plus la cohue, les Japonais font la queue et attendent que les passagers descendent avant de monter dans le wagon. Néanmoins, il n’est pas rare de pousser pour sortir du wagon, les Japonais ne sortant pas autant du wagon pour laisser descendre. Par contre, ne soyez pas choqué en voyant le rassemblement vers les portes et peu de monde dans les allées.

Rester à table une fois le repas terminé quand on est au restaurant

C’est quelque chose dont je me suis rendue compte là-bas. Une fois leur plat terminé, les Japonais paient et partent directement. En France, nous avons tendance à rester à table assez longtemps, prendre le temps de manger, le dessert et le café, ou attendre un peu avant de payer. Sans dire que ceci est malpoli mais cette habitude est beaucoup moins répandue au Japon, surtout le midi où des personnes font la queue pour manger à temps.

Négocier et donner un pourboire

Négocier ne se fait pas au Japon. Les prix sont toujours affichés dans les supermarchés, très souvent dans les marchés et même dans les plus petites boutiques. De plus, il n’y a pas de différence de prix, que vous parlez japonais ou non. De même, donner un pourboire au Japon n’est pas bien vu. Le service est inclus dans les frais d’hôtels, sur la note de restaurant.

Téléphoner et/ou parler fort dans les transports

Rares sont les personnes qui passent de longs appels dans le métro ou dans le train. Dans les trains grande vitesse, limited express ou shinkansen, il existe une plateforme pour passer un appel sans déranger les autres passagers. Habituellement, cette plateforme est simplement l’espace entre les deux wagons, à l’instar de l’espace pour passer nos appels dans nos TGV. Il en va de même pour les discussions bruyantes. Parler fort et rigoler fort, être bruyant de manière générale, est très mal vu. Parler n’est pas non plus proscrit mais l’idéal est de parler bas ou à niveau habituel.

Jetez dans la rue et préférez garder vos déchets pour les jeter dans les supérette

Bien que le Japon possède peu de poubelles publiques, ça ne veut pas dire qu’il n’y en a pas. Il ne faut pas hésiter à aller dans les konbini, ces supérettes ouvertes tous les jours, toute la journée et toute la nuit. La grande majorité possède des poubelles et c’est là que tout le monde jette ses déchets. Ne vous sentez pas gêné d’entrer dans un magasin, jeter vos détritus et de ne rien acheter, c’est tout à fait normal.

Voilà pour une première édition pour une nouvelle catégorie d’article. Qu’en pensez-vous? N’hésitez pas à partager vos impressions!

Bisous!